POLYSÉMIE


POLYSÉMIE
POLYSÉMIE

POLYSÉMIE

La polysémie est la propriété qu’ont certains signes de la langue d’offrir plusieurs sens: «violon» désigne un instrument de musique, celui qui en joue, une prison. Aux unités polysémiques s’opposent les unités monosémiques (la plupart des termes scientifiques). Beaucoup de termes scientifiques étant des mots de la langue courante empruntés pour un usage particulier, certains phénomènes de polysémie peuvent jouer: si pour le chimiste le symbole Cu désigne un objet précis, pour la langue en général cuivre désigne, en plus d’un certain métal, l’ensemble des instruments de cuisine ou des objets d’ornement d’une maison, les planches de cuivre gravées pour l’illustration d’un livre, l’ensemble des instruments à vent en cuivre d’un orchestre (à noter que les tropes jouent un grand rôle dans la polysémie).

Il est évident que la polysémie d’une unité est fonction de sa fréquence. Mais il paraît difficile d’évaluer rigoureusement ce rapport. Plus délicate est la question du rapport entre homonymie et polysémie: il n’est pas toujours aisé de déterminer quelles unités doivent être décrites comme possédant des sens secondaires multiples (polysémie) et quelles unités doivent recevoir des descriptions différentes (homonymie). Si la question était importante pour la linguistique structuraliste proprement dite, dont la lexicographie constitue un domaine central, elle a cessé de l’être pour la linguistique générative, où les critères retenus pour le choix entre les traitements polysémiques ou homonymiques de telle unité sont les notions de simplicité et d’économie.

polysémie [ pɔlisemi ] n. f.
• 1897; de poly- et gr. semaînen sémantique
Ling. Caractère d'un signe qui possède plusieurs contenus, plusieurs sens. « La polysémie nous permet d'exploiter rationnellement le potentiel des mots [...] Le prix de cette rationalisation est le risque d'ambiguïté » (S. Ullmann). Polysémie (ex. pompe « appareil » et pompe « chaussure » [pop.] ) et homonymie (ex. 2. pompe « appareil » et 1. pompe « faste, éclat »). Traitement de la polysémie dans les dictionnaires.

polysémie nom féminin (bas latin polysemus, du grec polusêmos) Propriété d'un terme qui présente plusieurs sens. (Les mots les plus fréquemment utilisés sont le plus souvent polysémiques. En revanche, la monosémie caractérise surtout les vocabulaires scientifiques et techniques.)

polysémie
n. f. LING Pluralité de sens d'un mot, d'une phrase.

⇒POLYSÉMIE, subst. fém.
LING., SÉM.
A.Au sing. Propriété d'un signifiant de renvoyer à plusieurs signifiés présentant des traits sémantiques communs. Anton. monosémie. Polysémie et homonymie. Le phénomène si typique du langage naturel qu'est la polysémie pose au moins trois problèmes étroitement liés (...) celui du découpage des sens, c'est-à-dire de leur découverte et de leur définition; celui des relations que ces sens entretiennent et celui de la levée des ambiguïtés au plan du discours (R. MARTIN, Esquisse [infra bbg.], p.125).
B.P. méton., au sing. ou au plur. Cas de polysémie. Comment résoudre les polysémies? (COYAUD, Introd. ét. lang. docum., 1966, p.124).
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. 1897 (BRÉAL, p.155). Formé à partir du gr. tardif «qui a beaucoup de significations» (de «nombreux», v. élém. poly- et «signe, caractère distinctif»; cf. b. lat. polysemus) et du suff. -ie.
DÉR. Polysémique, adj. a) [En parlant d'un signe ling.] Qui renvoie à plusieurs signifiés présentant des traits sémantiques communs. Anton. monosémique. Quand le français n'offrait que des mots polysémiques pour décrire une certaine notion, les auteurs des lexiques les ont codés de façon à rendre, par un procédé quelconque, tous les lexèmes différents les uns des autres, afin de rendre possible leur reconnaissance par l'automate (COYAUD, Introd. ét. lang. docum., 1966, p.44). Opération est un mot polysémique, donc à signification multiple, et c'est le contexte dans lequel il figure qui révèle la totalité de la signification adéquate (Lang. 1973). b) Relatif à la polysémie. Anton. monosémique. Relation polysémique. Le caractère polysémique du vocabulaire général a souvent été senti comme une contrainte pour la pensée scientifique (...). Les linguistes établissent parfois, en revanche, une corrélation entre le développement d'une culture et l'enrichissement polysémique des unités (Ling. 1972). []. 1re attest. 1952 (S. ULLMANN, Précis de sém. fr., p.316); de polysémie, suff. -ique.
BBG. —COLLANGE-FOURCADE (J.). Les Polysémies et leur résolution ds la trad. autom. Ét. Ling. appl. 1971, n° 2, pp.11-14. — DUCHÁ (O.). L'Homonymie et la polysémie. Vox rom. 1962, t.21, pp.49-56. — GIRAUD (J.). Polysémie et synonymie. Amis Lex. fr. Ét. lexicogr. 1976, t.3, n° 12/13, pp.49-51. — MARTIN (R.). Esquisse d'une analyse formelle de la polysémie. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1972, t.10, n° 1, pp.125-136; La Polysémie verbale: esquisse d'une typologie formelle. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1979, t.17, n° 1, pp.251-261. — MIGNOT (X.). Les Not. d'homonymie, de synonymie et de polysémie ds l'analyse ensembliste du signe. B. Soc. Ling. 1972, t.67, n° 1, pp.1-22. — MULLER (Ch.). Polysémie et homonymie ds l'élaboration du lex. contemp. Ét. Ling. appl. 1962, t.1, pp.49-54. — PICA (P.). Ling. gén., ling. automatique et épistémologie. Sémantikos. 1981, t.5, n° 2, pp.33-56. — POTTIER NAVARRO (H.). De la polysémie de langue à la monosémie de discours. Paris, 1982.

polysémie [pɔlisemi] n. f.
ÉTYM. Fin XIXe, Bréal; de poly-, et -sémie, grec -sêmia, d'après l'adj. polusêmos « qui a un grand nombre de significations », de sêma « signe distinctif »; cf. polysémantisme, n. m. (Gilliéron, 1922).
En linguistique diachronique, Caractère d'un signe conçu comme unique d'après l'étymologie et qui s'emploie avec plusieurs sens à une même époque (par ex. mine [de crayon] et mine [d'or], tous deux issus du gallo-romain mina, relèvent de la polysémie, alors que mine [d'or] et mine [du visage], ce dernier étant issu du breton min, relèvent de l'homonymie).
En linguistique synchronique, Caractère d'un signe qui, à fonction constante (verbe, nom, etc.) possède plusieurs signifiés à noyau commun. || La polysémie ne peut se définir que par rapport à l'homonymie et vice versa (ainsi, pour mine [de crayon] et mine [d'or], il y a homonymie et non polysémie).
CONTR. Monosémie.
DÉR. Polysémique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Polysemie — Polysémie La polysémie est la qualité d un mot ou d une expression qui a deux voire plusieurs sens différents (on le qualifie de polysémique). Il ne faut pas confondre polysémie et homonymie. Deux mots homonymes ont la même forme (phonique ou… …   Wikipédia en Français

  • Polysemie — Die Polysemie (vom griechischen πολύς für „viel“ oder „mehrere“ und σῆμα für „Zeichen“) bezeichnet in den Sprachwissenschaften – ähnlich wie die Mehrdeutigkeit – ein Wort oder ein sprachliches Zeichen, welches für verschiedene Begriffe steht, in… …   Deutsch Wikipedia

  • Polysémie — La polysémie est la qualité d un mot ou d une expression qui a deux voire plusieurs sens différents (on le qualifie de polysémique). Il ne faut pas confondre polysémie et homonymie. Deux mots homonymes ont la même forme (phonique ou graphique)… …   Wikipédia en Français

  • Polysemie — Po|ly|se|mie 〈f. 19; unz.; Gramm.〉 Mehrdeutigkeit (von Wörtern); Ggs Monosemie; →a. Homonymie; → Lexikon der Sprachlehre [<grch. polys „viel“ + semasia „Bezeichnung“] * * * Po|ly|se|mie, die; , n (Sprachwiss.): Vorhandensein mehrerer… …   Universal-Lexikon

  • polysemie —   Ex.: un temps frais, un accueil frais, des fruits frais.  La polysemie est une notion de vocabulaire. Un mot est dit polysemique lorsqu il presente des sens differents en fonction des contextes. Il n est pas toujours facile de distinguer les… …   Glossaire de linguistique computationnelle

  • polysémie — daugiareikšmiškumas statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Vienos kalbos žymiklių ir sąvokų santykis, kai vienas žymiklis žymi daugiau nei vieną sąvoką. pavyzdys( iai) Tiltas: 1. kelią per tarpą laikanti konstrukcija; 2. styginio instrumento stygų… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • polysémie — См. polisemìa …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • Polysemie — См. polisemìa …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • Polysemie — Po|ly|se|mie 〈f.; Gen.: ; Pl.: unz.; Sprachw.〉 Mehrdeutigkeit; Ggs.: Monosemie [Etym.: <Poly… + semasia »Bezeichnung«] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Polysemie — Po|ly|se|mie die; , ...ien <zu 2↑...ie> das Vorhandensein mehrerer Bedeutungen zu einem Wort (z. B. Pferd: 1. Tier. 2. Turngerät. 3. Schachfigur; Sprachw.); Ggs. ↑Monosemie; vgl. ↑Homonymie …   Das große Fremdwörterbuch